dimanche 7 novembre 2010

Raymond!

Imaginez la scène; on est quelque part en 1970 dans une agence de pub quelquonque et voilà que le nouveau client, la compagnie Raymond qui fabrique des condiments et autres babioles du genre, veut mousser la vente de sa confiture. Dans la petite salle de réunion, probablement équipée d'un gros tapis shag, les hommes, qui ont de très larges cravates, grillent cigarette par-dessus cigarette en essayant de pondre un concept de vente original. 

Concepteur 1: C'est quoi l'produit déjà?

Boss: D'la confiture.

Concepteur 2: C'tu bon au moins?

Boss: J'sais pas, j'y ai pas goûté mais le gars d'la compagnie m'a dit que c'était meilleur que la compétition.

Concepteur 1: Combien qu'y vendent ça c'te confiture-là?

Boss: Pas plus cher que les autres marquent ça l'air.

Concepteur 2: Le v'la notre slogan.

Boss: Quoi donc?

Concepteur 2: Les produits Raymond sont meilleurs et pas plus chers.

Concepteur 1: Ca sonne creux pas mal.

Concepteur 2: J'invente rien moi là, c'est le client lui-même qui dit que sa patente est meilleure pis pas plus chère.

Boss: Ok, génial pour le slogan. Bon, astheure, comment qu'on passe ça dans l'commercial?


Concepteur 1: Aucune idée... Le vide total.


Concepteur 2: J'ai peut-être de quoi. Vous allez dire que c'est con mais bon... Un p'tit gars qui rentre dans salle de bain avec sa serviette autour d'la taille, y'enlève sa serviette pis y rentre dans le bain avec son pot de confiture pis là sa mère le pogne.


Boss: Pis ensuite?


Concepteur 2: Ensuite? Le slogan pis that's it.


Boss: T'avais raison. C'est con. Y'en a tu un qui a une meilleure idée?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire